Photo-graphies et un peu plus…

“Sur une branche, perchée avec…”, un rendez-vous quotidien avec un membre de l’échomunauté… On poursuit la journée avec Jean-Charles Queffelec…

Quelle est la place de la photographie dans ta vie ? Initialement musicien, la photo est arrivée dans ma vie à la fin de l’année 2006 suite à l’arrêt de mon projet musical de l’époque. J’ai trouvé dans la photo un autre moyen d’exprimer ma sensibilité qu’à travers les divers instruments que je pratique…… et ça m’a tellement plu que je ne peux plus m’en passer. Je vois vraiment la vie différemment qu’avant, je ne regarde pas les choses, les gens, les paysages qui m’entourent avec les mêmes yeux !!! Je suis en permanence accompagné d’un de mes compagnons numériques par peur de louper une belle photo. J’ai maintenant une envie, et ce serait de réussir à mêler mes deux passions que sont la musique et la photo…

Quelle est l’histoire de cette photo (Chasseur de rêve, G5-48) ? Cette photo est prise au musée océanographique de Monaco. J’étais en vacances avec ma famille et lors de cette visite nous étions proche de la sortie quand j’ai vu ma fille se diriger vers les escaliers, j’ai eu un tilt et je lui ai demandé un instant de venir au centre de ce hall sous cet énorme poulpe. Ce qui donne une atmosphère imaginaire et poétique…

Quelle association d’idée t’a poussé à choisir cette photo ? Ce qui m’a donné l’idée de cette association avec la photo G4-16, c’est bêtement la position de ce jouet immense les bras le long du corps qui m’ont tout de suite fait penser à la position de ma fille…

Et tout à l’heure, Alain Boegner se posera sur la branche.

Share on Facebook

leave a comment


3 + = cinq