Photo-graphies et un peu plus…

De deux choses l'une...

Soit il s’agit là de deux pieds de palmiers continuant leur vie hors du cadre soit ce sont de grands balais de sorcière droits dans leurs baskets prêts au décollage. A ne pas confondre, lesdits balais, avec ces touffes végétales emmêlées et boursouflées ressemblant à peu de choses près à des nids d’oiseaux dont peuvent être atteints certains arbres. Fort heureusement, avoir des balais de sorcière accrochés aux branches est tout à fait inoffensif ! Mais je vois que vous êtes dubitatifs, que vous pensez que les balais de sorcière n’existent pas, tout comme l’histoire de William le fossilisé hier ! Et pourtant, c’est vrai ! Le balai de sorcière fait simplement partie de ces nombreux phénomènes que l’on voit sans connaître leur véritable nom. Il est 1h29 et je viens probablement d’apprendre quelque chose de quasi inutile dont je me souviendrai pourtant toute ma vie.

Share on Facebook

1 comment

Séverine Roger

avril 17th, 2018

J’aime bien ce genre de petites infos « inutiles ». Elles permettent de garder à l’esprit que le monde / l’univers / la nature conserve encore bien des secrets… et – ce qui n’est pas toujours négligeable – ça peut également nous permettre, brièvement de briller en société ;)

leave a comment


9 + neuf =