Photo-graphies et un peu plus…

S'envoiler

Là, ce soir, alors que l’hiver prend ses marques, assez trivialement, j’avais envie de chaleur, de lointain, de couleurs et de clichés plus vrais que nature…

Share on Facebook

1 comment

novembre 27th, 2015

s’envoiler.. voilà un néologisme.. qui n’en est pas vraiment un.. puisque le verbe « envoiler » existe ;) et le paradoxe c’est que là où tu parles d’un désir de chaleur, de lointain et de clichés vivants… le verbe envoiler, lui, va emporter l’idée de dissimulation [def. du CNRTL: Littér. Couvrir à la façon d’un voile. Une brume envoilait le panorama. Synon. voiler.Vers Mousseaux (…) un réseau de pluie envoilait l’horizon (A. Daudet, Immortel,1888, p. 249).]

Ceci étant dit, j’aime bien le sens que tu lui donne. Je le trouve très poétique et ta photo lui va très bien. ;)

leave a comment


5 + deux =