Photo-graphies et un peu plus…

Le plein d'illusion

Evidemment, je pourrais vous expliquer parfaitement ce phénomène étonnant à grands renforts de sinus, d’indices de milieux, de gradients de températures, d’angles de réfraction du rayon, ou encore d’équation eikonale (oui, j’en suis capable), invoquer les Fata Morgana, l’effet Novaya Zemlya et autre loi de Descartes, mais je préfère la version magique (et faussement naïve) et ainsi me persuader, et vous avec, que j’ai réussi à capturer la trace de quelque chose qui n’existait pas : un mirage !

Share on Facebook

1 comment

juin 8th, 2015

:)

leave a comment


3 × = vingt sept