Photo-graphies et un peu plus…

Surface plane, à peine brisée par le vent d’ouest. Personne n’a encore osé mettre le pied dans l’eau. Et pour cause : il fait froid ! Très froid même. Il n’y a qu’à regarder comment sont vêtus les spectateurs à gauche du plongeoir pour s’en persuader. Ceux qui observent la scène hors champ, légèrement incrédules, présentent les mêmes caractéristiques vestimentaires. Blouson, gants, bonnet. De fait, je, tous, nous n’avons qu’une pensée : ces deux-là sont fous ou alors se sont lancés un défi du genre on va jusqu’à la bouée ou encore, veulent se faire porter pâle lundi ! A cet instant – photographique, car depuis, de l’eau est passée sous les ponts -, le voltigeur, même s’il ne se fait pas d’illusion quant à la température du liquide dans lequel il se jette, ne peut en effet anticiper l’ampleur du choc thermique qui va l’envahir lorsque son corps va se retrouver entièrement cerné par cette eau glaciale de piscine se remplissant au gré des marées et n’étant réchauffée que par un soleil manifestement absent ce jour-là… Pourtant, je, tous, nous, saisis par l’effroi, sommes parcourus de frissons simplement à le regarder faire !

Share on Facebook

2 comments

Alexandre

avril 23rd, 2020

Bonjour,
Écoutez cette photo est incroyable car je suis dessus avec ma famille. Nous partons chaque année depuis petits à saint malo afin de passer du temps avec nos grands parents.
C’est incroyable de retrouver une image comme ça bien que étrange aussi.
(J’étais la personne en haut du plongeoir)

Pierre

avril 23rd, 2020

Bonjour,
Nous découvrons par hasard votre photo. Les personnages semblent être mon père, mes deux fils et mes trois neveux.
Nous avons bien ri a lire votre texte et a découvrir votre photo, qui est très belle.
Nous aimerions pouvoir mieux la regarder. Sériez vous d’accord pour nous la transmettre par mail ?

En vous remerciant pour ce bel instant de vie !

Bien à vous.
Pierre Trahand

leave a comment


× 2 = deux